Dix jours après la mort de George Floyd aux États-Unis, des manifestations ont eu lieu dans plusieurs villes du monde pour condamner la violence policière et les inégalités raciales.

La terrible vidéo de son agonie a fait connaître en France et dans le monde le hashtag #Blacklivesmatter, né en 2013 pour dénoncer les violences subies par les Afro-américains aux États-Unis.

Un rassemblement pacifique sans heurts ni violences avec des messages forts criés et brandis par une majorité de jeunes a réuni plus de 2000 personnes samedi à Nice de la Promenade des Anglais

jusqu’à la place Masséna. En dépit des restrictions sanitaires et des interdits préfectoraux.