Parmi les pistes évoquées: un téléphérique pour relier Nice à Saint-Laurent-du-Var. Et ainsi, faire la jonction entre le terminus de la ligne 2, au Cadam, et celui de la future ligne 4, qui doit desservir la rive droite du fleuve à l’horizon 2024.

Le schéma directeur du réseau des déplacements a été actualisé. Christian Estrosi a présenté en conseil métropolitain les nouveaux objectifs, fixés pour les vingt années à venir « afin de continuer à faciliter les déplacements des habitants, à proposer des alternatives écologiques à la voiture thermique individuelle et d’accélérer la lutte contre la pollution et la production de carbone. »