"L'été a été épouvantable": inquiétude autour des marchés de la truffe à Grasse et au Rouret


07 novembre 2022

Trois mois avant l’installation des marchés de la truffe à Grasse et au Rouret, les organisateurs, dont la Fédération régionale des trufficulteurs (FRT), font le point sur la saison "particulière".

Le diamant noir brillera-t-il réellement dans nos assiettes cet hiver? Les amoureux de ce champignon salivent rien que d’y penser. En janvier, tous se bousculeront à l’incontournable marché de la truffe à la bastide Saint-Antoine ou au Rouret pour ravir leurs papilles.

À cause de la sécheresse estivale, on pourrait tout de même se demander si les fortes températures donneront un goût amer à cette vingt-septième édition. La réalité fera-t-elle fondre leur petit plaisir?

Le doute subsiste. Michel Santinelli, le président de la Fédération régionale des trufficulteurs (FRT), ne l’a pas nié lors de la présentation de ce nouvel événement. L’été a été "épouvantable". Peu probable, donc, de trouver des truffes dans les parcours naturels, si ce n’est dans certaines zones du haut pays qui ont connu des épisodes orageux.

Une bouffée de bonnes nouvelles, tout de même : les plantations irriguées devraient apporter une production correcte.

"Nous sommes assez contents parce qu’il y a des truffes. Nous en avons trouvé!" Pour la quantité, le mystère reste entier. "C’est une année assez particulière."

Source : Nicematin

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article