Le pilote grassois, Théo Pourchaire, fera ses débuts en Formule 1 lors des essais libres 1 du Grand Prix des États-Unis


19 octobre 2022

Pensionnaire de la Sauber Academy, le jeune pilote azuréen de Formule 2 vivra sa première expérience en Grand Prix lors de la manche américaine, le vendredi 21 octobre prochain, sur le circuit d’Austin où il pilotera l’Alfa Romeo C42 de Valtteri Bottas au cours de la première séance d’essais libres.

Il avait déjà coché la case F1 l’an dernier en Hongrie, sur le circuit de Budapest, à l’occasion d’essais privés.

Là, c’est en préambule du Grand Prix des États-Unis, lors de la séance libre initiale, que Théo Pourchaire va passer la deuxième dans le baquet d’une Alfa Romeo.

L’écurie dirigée par le Français Frédéric Vasseur l’a annoncé ce jeudi. Deuxième du championnat FIA F2 à 77 points du Brésilien Felipe Drugovich - d’ores et déjà couronné - avant les deux courses finales prévues le mois prochain à Abu-Dhabi (18-20 novembre), le Grassois de 19 ans pilotera outre-Atlantique la C42 du Finlandais Valtteri Bottas.

Pourchaire bénéficie d’une nouvelle règle qui impose aux écuries d’octroyer deux séances d’essais libres à un ou deux novices ayant moins de deux courses de F1 au compteur.

"C’est comme un rêve qui se réalise et je remercie l’écurie Alfa Romeo F1 de me faire confiance en m’accordant cette incroyable opportunité", confie le natif de la cité des parfums. "J’ai hâte d’entrer en piste et je ferai de mon mieux pour aider l’équipe à préparer ce Grand Prix."

C’est la première fois qu’un Français fait ses débuts en F1 depuis le baptême du feu de Pierre Gasly chez Toro Rosso sur le tracé du GP de Malaisie, en 2017.

Théo Pourchaire devra ensuite prendre son mal en patience. Celui-ci ne sera pas sur la grille de départ en 2023. Alfa Romeo a en effet déjà renouvelé le contrat de son pilote chinois Guanyu Zhou, alors que Bottas est lui engagé jusqu’en 2024.

Source : Nicematin

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article