Policiers supplémentaires sur la Côte d’Azur : une décision qui ne fait pas l’unanimité


20 avril 2021

Le renforcement des effectifs annoncé par Emmanuel Macron divise la classe politique des Alpes-Maritimes

Il y aura plus de policiers nationaux dans les Alpes-Maritimes ! Emmanuel Macron a annoncé lundi que 95 agents supplémentaires seraient affectés au département en 2021. La classe politique locale est divisée face à cette annonce : certains remercient le président de la République, comme Christian Estrosi, ou les député azuréens Louis Nègre (LR) et Loïc Dombreval (LREM). D’autres sont plus sceptiques. La députée maralpine Michèle Tabarot (LR) dénonce notamment une tentative du gouvernement « de faire illusion alors que le pays est fracturé comme jamais. » Son homologue Eric Ciotti (LR), de son côté, s’attaque aux prisons. Il affirme qu’avec à peine 1 600 nouvelles places, le gouvernement est encore très loin des 15 000 places supplémentaires promises sur le quinquennat. Le garde des Sceaux, Éric Dupond-Moretti a répliqué sur Twitter : « Votre bilan appelle un peu de modestie, M. Ciotti. Sur vos 7 500 places annoncées en 2011, seules 2 450 sont sorties de terre. Sur les 15 000 places en 10 ans annoncées par Emmanuel Macron, 7 000 sont déjà lancées. Les autres le seront très bientôt. »

Illustration libre de droits

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article